Accueil du site > Art > Poemes > ODE A CARRY

ODE A CARRY

Carry et le cabanon, c’est l’image d’épinal.

 
Carry, ce petit nom, une image d’enfance
Bien des ans ont passé, de joie ou de souffrance
Mes parents possédaient, oh ! presque trois fois rien
Un petit cabanon, à l’abri, sous les pins.
 
Je retrouve encor, tableau toujours pareil
Ton souvenir vivant, baigné de grand soleil
Ce petit port blotti parmi les roches blanches
Paradis des pécheurs, promeneurs du Dimanche.
 
La mer, la Grande Bleue, venait te cajoler
Effleurant ta calanque, jouant sur tes rochers
Epousant les contours de ta rive rocheuse
Te drapant dans ses plis, te serrant, amoureuse.
 
Je reviens aujourd’hui, vers toi, pour le plaisir
Espérant t’amuser, plaire, te divertir
Et te remercier village de Provence
En t’offrant maintenant et nos chants et nos danses.

Pierre Bourcet
La Jouvenco dintre mar e rose
Le 12 Octobre 1987

dimanche 7 novembre 2004, par Pierre Bourcet
©Eric Blanc, 2013
| Contact | Les nouveautés | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0