Accueil du site > Art > Le Costume > Les bijoux portés par l’Arlésienne

Les bijoux portés par l’Arlésienne

Sylvie Gilles

Sylvie porte le costume d’Arles depuis sa plus tendre enfance comme l’ont porté avant elle ses aïeules. Cet amour du costume, elle le partage ce soir avec nous en nous parlant des bijoux que portent l’Arlésienne. L’Arlésienne est une femme qui se veut élégante, raffinée, qui est toujours à la pointe de la mode. C’est une "modeuse". Qu’elle soit du XVIIIème ou du XXIème siècles, l’arlésienne est toujours dans l’air du temps. Par sa position géographique, le pays d’Arles bénéficie des nouveautés qui arrivent par le Rhône, par le port de Marseille, par la foire de Beaucaire etc...
Et les bijoux font partie de l’arlésienne. Elle sait utiliser les tendances de la mode qui lui parviennent via les voies commerciales. De quelque couche sociale que ce soit, les femmes sont attachées à leurs bijoux. De plus, à l’époque pour les femmes, les bijoux constitue leur bien, leur capital. C’est le fils ainé qui reçoit les terres, la fille, elle, a les bijoux. Les femmes du pays d’Arles sont à l’affût de la mode française et savent capter et adapter les modes à leur particularisme Arlésien. Les bijoux sont ainsi mis à la mode Arlésienne.
L’or métal précieux, métal aux multiples pouvoirs est l’avenir de la femme. Les diamants sont à l’honneur, taillés en table ou en rose ; le corail est très prisé ainsi que les perles fines. Il y a très peu de grenats, celui-ci étant une particularité du pays Catalan. L’émeraude n’est pas souhaité car le vert, à certaines époques, a été une couleur avec une mauvaise presse. Pour autaunt, tout le monde n’a pas la même bourse et au fil des ans , grâce à des découvertes, des bijoux de "contre-façon" quoi que de très bonne facture, ont été mis à la portée d’un grand nombre de femmes. Par exemple le "pomponne" a pu remplacer l’or, le strass le diamant, la pierre noire le jais etc..
C’est toute cette variété de bijoux que nous compte Sylvie ce soir. Au fil des images , nous contemplons les croix de Malte, Capucine, Maintenon, Jeannette, Papillon ; les boucles d’oreilles, dormeuses, poissardes, les colliers, broches, bracelets et bagues. Mais vous résumer ici le contenu de la soirée, va vous faire rater le plaisir d’assister à la prochaine conférence que Sylvie donnera.

mardi 26 novembre 2013, par Magali Blanc

P.-S.

Photographies Sylvie Gilles

En images

©Eric Blanc, 2013
| Contact | Les nouveautés | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0