Accueil du site > us et coutumes > les journées de tradition > Festo Vierginenco

Festo Vierginenco

Dernier ajout : 2 août.

  • 118e Festo Vierginenco

    2 août, par Eric Blanc

    Le rendez-vous est traditionnel le dernier dimanche de Juillet. La nacioun gardiano célèbre les chatouno qui prennent le ruban. La vie de l’arlésienne se décline en phases, l’enfant devient jeune fille et la jeune fille une femme. Les transitions de l’enfant à la femme sont signées par un changement de coiffre. La chatouneto quitte le bonnet pour la cravate, et la chatouno prend le ruban dans sa quinzième année. Cette année encore, 76 jeunes filles ont célébré ainsi ce rite de passage. Elles ne (...)

    8
  • La festo vierginenco 2009

    28 juillet 2009, par Eric Blanc, Magali Blanc

    Cette année, la nacioun gardiano a 100 ans cette année. Encore disent certains... Encore. Le coumitat vierginen a été en effet fondé en juin 1904 sous l’impulsion entre autres de Fanfonne Guillierme et Folco de Baroncelli. Ce coumitat vierginen constitue la fondation de ce que le marquis a appelé la Nacioun Gardiano en 1909, élargissant son action aux gardians. C’est cette nacioun gardiano qui est centenaire. Que de chemin a été parcouru depuis la première fête instituée par Frédéric Mistral. (...)

  • Li festo vierginenco

    21 avril 2005, par Magali Blanc

    Cela dure depuis 100 ans, c’est un hommage à la jeunesse, à la beauté, à la fierté de porter le costume. Et cela va durée 100 ans encore Li festo vierginenco ont été crée par Frédéric Mistral le 17 mai 1903.au Museon Arlaten et le nombre des participantes était de 28 jeunes filles d’Arles, car il s’était aperçu, que de moins en moins de femmes et jeunes filles portaient le costume. Pour redonner le goût et l’envie de le porter, l’idée de remettre un diplôme, fut géniale. Le 4 avril 1904 il y eut 350 chato. (...)

  • Chargement en cours...
©Eric Blanc, 2013
| Contact | Les nouveautés | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0