Accueil du site > us et coutumes > les journées de tradition > la ferrade

la ferrade

Chaque année, dans les manades de Provence et Languedoc, on lieu les naissances des petits veaux. Le manadier doit tenir à jours le nombre de têtes qui constitue son cheptel. Pour cela une méthode est appliqué : le marquage au fer. http://www.ffcc.info/article510.html Les anoubles (bête d’un an) sont marquées au fer sur le coté gauche. Le premier chiffre correspond à l’année de naissance, puis est apposé un n° d’ordre. Donc un anouble de 2004 et qui est le vingt cinquième aura comme n°425. Ensuite sur la cuisse gauche est mis la marque de la manade. http://www.ffcc.info/article511.html

Pour faciliter le travail des gardians, une escoussure est faite au niveau des oreilles. Si deux troupeaux viennent à se mélanger, les gardians à cheval repèrent plus facilement les bêtes étrangères aux troupeaux. Chaque éleveur a sa propre escoussure.

http://www.ffcc.info/article501.html De nos jours les ferrades sont un complément d’activité pour les manadiers. Les clubs taurins, les comités d’entreprises etc. organisent des ferrades.

Voici le déroulement d’une ferrade :

JPEG - 181.5 ko
la présentation des gardians
JPEG - 184.9 ko
l’anouble va être tombé
JPEG - 200.1 ko
il est maintenu puis couché sur le flan
JPEG - 177.5 ko
le marquage
mardi 13 septembre 2005, par Magali Blanc
©Eric Blanc, 2013
| Contact | Les nouveautés | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0