Accueil du site > us et coutumes > Les jeux & Sports > Joutes Provençales > Les jouteurs aux Embiez

Les jouteurs aux Embiez

A la mémoire de Bernard Dovan

Le bureau de la ligue de joutes PACA a lancé une série d’invitations à passer la journée sur l’île des Embiez. La saison est finie et elle s’est bien passée.

Tous les jouteurs sont à féliciter bien entendu, ils l’ont été sur chaque podium, le président Borgoni louant leur sportivité et leur fairplay. Mais ce n’est pas le propos du jour.

Ce bureau achève sa première saison à la tête de la ligue. Gérard Borgoni le président et son bureau sont fiers du travail accompli. Si tout n’est pas parfait, ce n’était pas le but de cette première année. Il fallait retrouver un plaisir de jouter et le plaisir de voir jouter.

La mission est accomplie. Si les jouteurs sont à féliciter, ils ne sont pas les seuls. Cette journée vient remercier ceux qui ont oeuvré dans l’ombre pour que la saison soit possible. C’est ainsi que ce jour aux Embiez est la récompense, accompagné d’un trophée créé par l’Atelier de Mijo pour tous les bénévoles, au rang desquels on compte les pointeurs, les arbitres, les délégués, les vidéastes et les membres du conseil d’administration.

Il n’en manque qu’un ...
Gérard Borgoni a du mal à en parler. "Il aurait été là à faire des photos...". Il, c’est Bernard Dovan, décédé d’une crise cardiaque en septembre dernier à l’âge de 64 ans.

Je me souviens d’un jour... 26 Juillet 2008, sur le Vieux Port. La ligue a programmé une démonstration de joutes, une bonne occasion de découvrir ce sport.

J’y suis donc, pour découvrir ce sport traditionnel, et fais quelques photos. Un mauvais contrejour du quai me pousse ailleurs, sur une des pannes qui servent de point de départ vers les calanques. J’y rejoins un photographe déjà en place...
Durant deux heures, on fait des photos côte à côte, il m’explique la targue, de la tenue des jouteurs à leurs subtilités stratégiques. Il m’explique aussi pourquoi cette rafale de photos ne peut pas être montrée. C’était une vraie passion chez ce photographe, une passion qu’il voulait avant tout partager. J’ai eu la chance qu’il la partage un peu avec moi.

La targue a perdu un de ses ambassadeurs. Un bon.

samedi 16 novembre 2013, par Eric Blanc

En images

©Eric Blanc, 2013
| Contact | Les nouveautés | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0