Accueil du site > Histoires > remèdes de grand-mère, astuces et savoir-faire > menthe poivrée

menthe poivrée

mentha x piperita

la menthe, pour moi, représente un souvenir olfactif très important. C’est les champs que l’on foulait, enfant, l’été en plein soleil et l’odeur de la menthe sauvage qui reste gravée au fond de ma mémoire.

Pour l’aérophagie : faire une infusion avec 10g de feuilles pour un litre d’eau bouillante et laisser infuser 10mn, filtrer. Boire une tasse après les deux repas.

Pour les céphalées : prendre 20g de feuilles et de fleurs mélangés pour un litre d’eau bouillante, laisser infuser 10mn, filtrer. Prendre une tasse et s’allonger au calme.

Pour les contusions : faire un cataplasme de feuilles hachées.

Pour les pieds fatigués et enflés : prendre 60g de feuilles et de fleurs mélangées pour 3 litres d’eau chaude dans une bassine. Tremper les pieds jusqu’à ce que l’eau refroidisse

Pour les rhumatismes : avec 40g de feuilles pour un litre d’huile d’olive, faire macérer à la chaleur pendant deux mois en agitant régulièrement. Utiliser en compresses et en frictions

La menthe éloigne les fourmis et les souris.

lundi 22 novembre 2004, par Magali Blanc
©Eric Blanc, 2013
| Contact | Les nouveautés | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0