Accueil du site > Acteurs > Les gardiens de nos traditions > La Confrérie des Gardians > Lou Dilun di Gardian

Lou Dilun di Gardian

La Confrérie des gardians fête en 2012 son demi millénaire d’existence. Afin de célébrer cet événement comme il se doit, nombre d’animations, colloques, rencontres voire épreuves ont été imaginées.

La course de satin devait réunir dimanche les meilleurs cavaliers de Camargue au Mas des Bernacles, malheureusement le temps chagrin a détrempé le sol rendant la tenue de cette journée impossible.

Partie remise, la Confrérie a décidé de l’inclure au sein des Fêtes d’Arles et de faire tenir cette journée hautement traditionnelle et symbolique le Samedi 30 Juin prochain. Il eut été dommage d’annuler deux fois cette épreuve dont les racines datant de 1529 n’ont rien à envier à la confrérie elle même.

Ce lundi était prévue une journée à l’ancienne dans la ville d’Arles. Comme antan, il était prévu d’affréter des charrettes et de se réunir dans un plan de charrette pour une course de biòu dans le plan. La pluie s’est de nouveau invitée à la fête sans pour autant cette fois parvenir à faire annuler les festivités annoncées. Un rendez-vous au bord du Rhône pour un moment authentique. les charrettes ont doucement pris la route, traversant le pont, remontant les lices jusqu’à leur destination, une place où les gardians ont formé un plan. Comme hier, ou avant-hier peut être.

JPEG - 99.1 ko

Une journée lors de laquelle chacun peut mesurer à quel point la société actuelle a perdu un lien, une envie de faire des choses simples tous ensemble. Si tenté que l’on puisse parler de simplicité autour d’un événement qui l’était certainement au début du siècle dernier, mais qui demande en 2012 une logistique phénoménale.

Une journée à rééditer certainement.

lundi 30 avril 2012, par Eric Blanc

En images

©Eric Blanc, 2013
| Contact | Les nouveautés | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0