Accueil du site > us et coutumes

us et coutumes

Dernier ajout : 2 mars 2020.

  • Maguelone Donadei Demoiselle des Moulins

    2 mars 2020, par Eric Blanc

    Ce dimanche, le pays d’Arles a dû faire un choix cornélien. C’était en effet un crève coeur d’avoir à choisir entre un hommage à la demoiselle... et un hommage à une demoiselle. Entre Fanfonne et Maguelone, les acteurs de la tradition se sont donc répartis entre Aimargues et Fontvieille. A voir le monde présent dans chacune de ces deux manifestations, on n’aurait pas cru pourtant. La récampado de Fontvieille a donc égayé les rues de Fontvieille au rythme des galoubets tambourins. En tête de cortège, (...)

    23
  • les vents de provence

    15 juillet 2005, par Magali Blanc

    la provence est une terre de vents. Les vents la façonnent, et sont influents sur notre vie quotidienne.

  • Sobriquets

    14 novembre 2004, par Magali Blanc

    Les gens, de tout temps, se donnent entre eux et aussi entres villages, des surnoms, qui reflètent parfois la vérité. Maillane : li manjo-granouio Maussane : les arrougant Pardou : le badau Mouriès : li pimpant Eyragues : li manjo-gàrri, li gènt de la saco Chateaurenard : li manjo-cebo Graveson : lis embourigo de bos, li braiasso, li manjo-grapaud Tarascon : li badau Fontvieille : li arrougant Eygalière : li quieu blanc Noves : li manjo- favo Cabannes : li manjo-fricasso Château-Gombert : li (...)

  • les fêtes

    14 novembre 2004, par Magali Blanc

    Au mois de Février on fête carnaval L’hiver tire sur sa fin, on brûle le froid, le gel...le printemps qui s’annonce nous mène vers l’espoir, le renouveau, de belles récoltes en perspective. Les gens se déguisent, chantent, dansent, s’amusent. Puis on brûle carnaval, en place publique, après lui avoir fait un procès. Le printemps peut venir, on chasse l’hiver. La fête de mai Belle de mai A Marseille, une fillette s’asseyait dans la rue, elle était recouverte d’un voile blanc, garni de fleurs et de (...)

  • la mort

    14 novembre 2004, par Magali Blanc

    Voici quelques présages de mort : Les chouettes qui poussent leurs cris près d’une maison. Les hurlements, le soir d’un chien Une salière qui est renversée sur la table Rêver que l’on perd une dent Il ne fallait pas faire tourner les couteaux à table. Au peiroù dei sèt doulou, aven toutei nouasto escudello (au chaudron des 7 douleurs, nous avons tous notre écuelle) A fremo mouarto, capeù nou (à femme morte, chapeau neuf) Li a que lei souco que lou plairaran au mes de mars Lorsqu’une personne meurt, (...)

  • le mariage

    14 novembre 2004, par Magali Blanc

    Chasque toupin trovo sa curbecello Amour de gèndre, calour de cèndre 0n ne se marie pas au mois de mai, ni pendant le carême, ni au mois de novembre On se mariait généralement un mardi, un jeudi ou un samedi et peu d’homme se mariait avant la trentaine, car ils revenaient du régiment vers les 26 ans, puis le temps de se faire une situation.. Jusqu’au matin de la cérémonie, la robe ne se trouve pas dans la maison. Si l’on met un sachet de sel dans la poche du marié c’est pour conjurer le sort et il (...)

  • Chargement en cours...

Brèves

0 | 5

©Eric Blanc, 2013
| Contact | Les nouveautés | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0