<< Retour

La Sainte Barbe

lundi 8 novembre 2004, par Magali Blanc


la Sainte Barbe est toujours bien vivante, parmi nos traditions. Il se vend des sachets de blé dans beaucoup de commerce. Pour rien au monde on n’oublie de planter lou blad.

Avec l’espoir que la nature fera de même, on sème le 4 décembre, fête de la célèbre patronne, le blé de la Sainte Barbe. On prend trois soucoupes, on dépose, dans chacune d’elle une couche de coton sur le fond et l’on sème les grains de blé, mais aussi de lentilles. On imbibe le coton d’eau. On dispose la soucoupe dans un endroit ensoleillé. Au bout de quinze jours, si les grains ont germé, les blés seront montés, on lie ensuite les pousses vertes avec un ruban, passé trois fois autour, avant de le nouer d’une ganse. Les soucoupes serviront pour orner la table de Noël. Lorsque les blés ont bien monté, pour les conserver jusqu’à Noël, je les dispose sur le balcon, car dans nos maisons et appartements surchauffés, ils ont du mal à tenir. Lorsque les blés sont passés, il faut les enterrer dans le jardin. Ils protègeront ainsi la maison de la foudre

Quand lou blad vèn bèn, tout vèn bèn

La veille de Noël je dispose les coupelles dans la crèche ou je m’en sers pour décorer la table du gros souper


Dans la même rubrique
Rubriques
SPIP - iTwX Mobile © 2012 - -