<< Retour

le bistournage

mardi 13 septembre 2005, par Magali Blanc


Les manadiers castrent les taureaux jeunes. Le manadier choisit l’étalon qui accomplira son devoir de reproduction de l’élevage puis pour les autres males qui non castrés sont difficilement gérables au sein d’un élevage, subissent la castration. Car les entiers sont agressifs, combatifs, cela occasionnent des blessures parfois mortelles parmis le cheptel. De plus, les entiers peuvent être également menaçants envers les gardians. Les taureaux castrés sont plus aptent à la course camarguaise que les entiers. Le bistournage se pratique en période froide pour éviter ainsi au maximum les risques d’infections.

Donc les jeunes males subissent une castration que l’on appelle en Camargue "le bistournage" (voir ci-dessous)

Deux méthodes sont pratiquées en pays d’Arles. Avec les pinces comme ci-dessous ou en ôtant, en pratiquant une incision des bourses, les testicules. Chaque manadier pratique la méthode qui lui convient le mieux.

http://www.ffcc.info/article426.html

Voila en image le déroulement des opérations :

JPEG - 150.4 ko
le taù va être entravé
JPEG - 178.6 ko
il est amené contre le mur
JPEG - 135.5 ko
il est solidement maintenue
JPEG - 172.5 ko
le bistournage
JPEG - 145.5 ko
c’est fini je reparts au pré

Dans la même rubrique
Rubriques
SPIP - iTwX Mobile © 2012 - -