<< Retour

Clémence XXXVIe Maio de Fourques

dimanche 12 mai 2019, par Eric Blanc


Un petit matin, l’Escolo d’Argenço se prépare...

Clémence arrive, toute vêtue de blanc.
Elle rayonne d’une joie qu’on ne voit plus chez les adultes que lorsqu’ils ont à leur tour des enfants.
Une joie toute simple. Elle sourit, court, s’amuse. Autour d’elle, s’affairent les derniers ateliers coiffure et habillage. Elle y apporte son aide.
Il va falloir tendre tout ça, les prévisions météo sont plutôt mauvaises. De fait le vent se lève, et pas qu’un peu.

Première mesure de la journée, l’aubade à la Maio se fera en intérieur, pas dans la cour, "il caille". Le lieu est moins poétique, sans pour autant diminuer l’émotion du maitre de Cérémonie, qui parvient même à écraser une larme avant de commencer à parler... Un exploit.

Quelques mots, une poupée, un poutoun... et une danse. Ce moment sacré de l’accueil de la nouvelle maio par son groupe est fait, il reste à la présenter au monde.

Cette fête de l’enfance est aussi celle du printemps, du renouveau de la nature et cette année, ce renouveau va se faire avec toute la force dont est capable le mistral. Le défilé se fera, plus difficilement qu’attendu, mais il faut replanifier toute la journée. Pour le confort de tous, la célébration de cette nouvelle maio se fera dans l’auditorium en lieu et place de la place d’Argence.

Un détail au final.
Autour des groupes de tradition invités, les ambassadeurs de la culture provençale ont fait le déplacement, Guy Chaptal le Capitaine de la Nacioun Gardiano, Nais Lesbros la Reine d’Arles et Laura Bernabé sa demoiselle d’Honneur, Amélie Emanuel l’ambassadrice du riz, Fanny Mouret la demoiselle du chateau et Marjorie Avenas sa demoiselle d’Honneur, Coline Boyer la reine des fêtes du ruban de Mouriès,Emma Ghirardi la dame de St Remy, les Maio de Bollene et du Pontet et les représentants du Felibrige Gabriel Brun Sendi du Languedoc et Guy Bourneton souto sendi de l’Héraut.

La fête est réussie, en dépit du vent. Discours, présentation, danses s’enchainent pour célébrer Clémence couronnée de fleurs par Faustine qui l’avait précédée et qui ce jour prend la cravate.

La maio est une belle fête, une de ces fêtes à laquelle de plus en plus de monde participe.


Portfolio

Dans la même rubrique
Mots-clés
Rubriques
SPIP - iTwX Mobile © 2012 - -