<< Retour

Pegoulado 2017

samedi 1er juillet 2017, par Magali Blanc


Nous sommes au pied de la tour des Mourgues. La soirée s’annonce agréable. Nous sommes fin prêts pour nous mettre en route. Nous sommes sur le départ, le départ en Camargue, nous allons prendre le bateau à vapeur qui dessert les mas tout au long du Rhône. Les journaliers vont se louer pour les travaux des fermes. Alphonse Daudet embarque pour une partie de chasse.

"Le bateau à vapeur qui fait le service de la Camargue chauffe au bas des marches, prêt à partir. Des ménagers en veste de cadix roux, des filles de la Roquette qui vont se louer pour des travaux des fermes, montent sur le pont avec nous, causant et riant entre eux. Sous les longues mantes brunes rabattues à cause de l’air vif du matin, la haute coiffure arlésienne fait la tête élégante et petite avec un joli grain d’effronterie, une envie de se dresser pour lancer le rire ou la malice plus loin... La cloche sonne, nous partons. "
Les lettres de mon moulin, Alphonse Daudet

Ce soir l’escolo d’Argenço s’est inspiré de ce départ en Camargue pour participer à la pégoulado. Alors selon votre envie, il vous appartient de débarquer au fil de l’eau à Empire ou à Royaume.


Portfolio

Dans la même rubrique
Mots-clés
Rubriques
SPIP - iTwX Mobile © 2012 - -