<< Retour

Après-midi culinaire au Musée Frédéric Mistral

dimanche 8 septembre 2013, par Eric Blanc


L’anniversaire de Frédéric Mistral est fêté tous les ans à Maillane.
Cette année, l’Atelier du Costume propose deux après midi culinaires dans le parc du Musée. C’est l’occasion de découvrir les merinjano de Maillane, rendues célèbres par une nouvelle de Camille Dourguin relatant la visite du "cuisinier des rois et Roi des cuisiniers" Auguste Escoffier.

En 1913, Auguste Escoffier rend visite à Mistral. Repartant, il s’arrête à l’auberge tenue par Mme Dourguin. Celle ci lui sert ces fameuses Aubergines en gratin. il repartira comblé, avec la recette. C’est cette recette que l’atelier recrée ici aujourd’hui, la recette de ce que l’on trouve aujourd’hui sous le nom "d’Aubergines à la façon d’Escoffier" [1].
Les merinjano sont traitées avec la mêmee prévenance qu’il y a tout juste un siècle, mises à frire sur un réchaud à alcool, gratinées dans une cuisinière à bois... Elles auront été mijotées, mitonnées comme le faisait nos aieules, en ayant grand soin de bien tenir la queue de la sartan.

Plus loin, une autre préparation est en cours... L’époque aidant, c’est 5 kg de figues mures à l’éclatement qui vont constituer la base d’une confiture succulente. Ici, on enfile les aubergines pour les faire sécher au soleil d’été. Ainsi séchées, elles serviront d’accompagnement d’une daube. "On dirait des cèpes"... Je veux bien le croire, j’en gouterais volontiers.

Les hommes, eux... ne servent à rien, maì... En ce temps, en dépit de la visite du plus grand des cuisiniers, la cuisine est affaire de femmes. Ils croisent le fer, regardant leur dame s’agiter en salivant aux effluves sucrées de droite, salées de gauche...

C’était un temps où le bois remplaçait la vitrocéramique pour des recettes qui prenaient le temps. La gamate sur un coin de la cuisinière répandait alors de ces fragrances qui impriment leur marque sur l’imaginaire des enfants les suivant toute leur vie. Une vague odeur de bois, l’odeur de l’ail, d’une daube, des pieds paquets, ou des aubergines en gratin...

L’atelier poursuit aujourd’hui encore ses préparations, au rythme d’hier avec toujours ces mêmes aubergines, des pèches Mistral ou des Abricots Mireille...

Faites y un tour, ne serait ce que pour titiller vos souvenirs d’enfance en humant l’air d’antan.


Portfolio

Dans la même rubrique
Mots-clés
Rubriques
SPIP - iTwX Mobile © 2012 - -