<< Retour

Fête du costume 2011

lundi 4 juillet 2011, par Eric Blanc, Magali Blanc


Astrid Giraud succède à Caroline Serre et devient ainsi en ce premier dimanche de juillet la XXIème Reine d’Arles.

Astrid était parue au balcon de la mairie d’Arles le premier mai dernier, à l’annonce du traditionnel "Pople d’Arle veici ta reino...", une élection qui a offert au pays d’Arles deux reines l’espace de quelques mois. La reine est élue un premier mai, mais est intronisée lors de la fête du costume lors d’un passage de flambeau qui regroupe chaque fois plus de monde.

Et cette fête du costume n’a pas dérogé à la règle implicite de cette manifestation. Des costumes somptueux accompagnaient Astrid et ses demoiselles d’honneur comme impétrantes, ainsi que Caroline Serre XXè reine d’Arles et ses demoiselles d’honneur qui allaient transmettre une charge qu’elles auraient volontiers continué, encore un peu...

Ce jour là entre tous, il est l’occasion de remercier encore ces demoiselles d’avoir si fièrement représenté l’identité de leur terroir, leur culture, leurs jeux et cette bonne humeur qu’insuffle un soleil à nul autre pareil.

Même si Caroline se plaisait à le raconter, le phénomène marquant de son règne restera à jamais une météo calamiteuse avec une pluie qui a cloturé son discours d’intronisation, qui l’a privé de deux des trois courses de Satin et a retardé une finale des As... Et quand ce n’est pas la pluie, c’est la neige qui la surprend sur une petite route et lui fait visiter une roubine, sans mal heureusement.

Elles ont pourtant toujours conservé cette bonne humeur qui les a caractérisé de bout en bout. Elles étaient sept : Elodie Bretagne, Pauline Faget, Anais Marquis, Magali Nouveau, Laure Novelli, Marion Pitras encadrant Caroline Serre.

Gageons qu’elles n’auront pas le loisir de vous manquer, tant vous continuerez à les croiser en costume ici et là, tout comme celles qui les ont précédé.

Pour l’heure, elles cèdent leur place à 5 Jeunes filles, intimidées par l’événement tout comme elles ont pu l’être trois ans auparavant. Astrid au micro donne le ton. Plus que les mots qu’elles prononcent, les silences qu’elle marquent la gorge nouée par ses hommages aux disparus, ses remerciements, la réalisation de son rêve sont autant de témoignage de l’importance que revêt cette élection, cette intronisation.

Astrid sera, pour les trois ans à venir, accompagnée de 4 demoiselles d’honneur Julia Berizzi, Laura Cavallini, Charlotte Deplancke et Angélique Marignan.

Sur scène elles ont versé une larme, puis deux et plus encore. Elles étaient accompagnées de leurs amis et des édiles. Mr le Maire Hervé Schiavetti ne manquerait pour rien au monde ces fêtes, fidèle défenseur de la tradition. Mr Michel Vauzelle, président de région l’accompagne comme souvent, n’oubliant pas, au travers de sa charge, son amour d’Arles, sa ville.

Ce jour là, l’antique cité était représentée par 12 demoiselles, suivies par des centaines de femmes et d’hommes tous symboles d’une identité que peu ont encore compris en dehors des limites du territoire.

Il se passe quelque chose en Arles, la tradition n’y a pas la même acceptation qu’ailleurs. L’exception Arlésienne se décline au présent en direction du futur.


Portfolio

Dans la même rubrique
Mots-clés
Rubriques
SPIP - iTwX Mobile © 2012 - -