<< Retour

L’AETCC souffle 25 bougies

L’association des éleveurs de taureaux de course camarguaise fêtait 25 ans pour la pentecôte

samedi 18 juin 2011, par Aurore Boudoux


JPEG - 63.3 ko

L’Association des Eleveurs de Taureaux de Course Camarguaise (AETCC) a été créée en 1986 par une poignée de jeunes manadiers qui voulaient "exister" dans la course camarguaise.

Après quelques années de lutte, de comba, on a pu voir ainsi des cocardiers sortir de ces manades, comme Jeannot (manade du Grand Salan), Forest (manade de l’Argentière), Montvert (manade du Brestalou) et tant d’autres... Mais aussi, nous avons pu voir également des vaches courir en pointe dont 4 Cocardières d’or.
Les années de travail et de sélection de ces éleveurs de l’AETCC commençaient à porter leurs fruits.

JPEG - 92.8 ko

L’AETCC compte, à ce jour, 30 membres.
La présidente, Mme Françoise Peytavin, peut en etre fière de cette association.
Plus de la moitié de ces manadiers ont fait courir des taureaux, que cela soit en course de ligue, à l’avenir ou aux as ou même en vaches cocardières. Car c’est bien la course camarguaise qui reste l’objectif premier de l’Association.

Pour le week-end de la Pentecôte, l’AETCC a soufflé ses 25 bougies aux arènes du Grau du roien collaboration avec la régie municipale mené par Mr Daniel Siméon et son équipe motivés et volontaires.
Autour des arènes, les 3 matins étaient consacrés à la dégustation de viande AOC camargue, de saucisson de taureaux, vin... Ainsi que des stands d’artisans, du Parc naturel Régional de Camargue et du stand de l’Association des Eleveurs de Taureaux de Course Camarguaise.

Le samedi, était présenté, un concours de manades de l’AETCC comptant pour le trophée des as, dont le taureau Estrelloun de la manade Caillan fut le vainqueur.

JPEG - 92.8 ko

Le dimanche, en prélude du concours de manades, deux taureaux emboulés ont participé à cette évènement : Lebrau de la manade Cyr et Mérou de la manade des Montilles. Ils ont été sélectionnés sur un ensemble de courses d’école taurine depuis début avril, où toutes les manades de l’Association ont pu participé. Ainsi, avec ces deux taureaux, nous avons pu voir d’autres manades moins renommées que certaines, mais qui ont pu nous montrer un produit de leur cheptel ayant des qualités de placement, de finitions en piste !!
Cependant, la plupart préfére voir des taureaux sortant de grand cheptel avec de bonnes ou mauvaises qualités en piste, que de taureaux de petit cheptel ayant de bons principes.
A bon entendeur bien sur !!

Et pour finir, le lundi, une course mixte (taureaux à l’avenir et vaches cocardières) a été organisée mais malheureusement interrompue par un violent orage. Cependant, nous avons pu remarqué que Colombu de la manade de l’Aurore et Opale de la manade du Brestalou, cocardière d’or en titre,se sont mis en exergue. La capelado des filles et petites filles de manadiers, accompagnées des amazones du pays d’Arles dont Sabine Mistral, XVIème Reine d’Arles, et Astrid Giraud, XXIème Reine d’Arles, et de Folco Salmeron portant le nouvel étendard de l’Association,nous montre qu’une génération est passée et que les jeunes sont là et prêts à prendre la relève.


Portfolio

Dans la même rubrique
Mots-clés
Rubriques
SPIP - iTwX Mobile © 2012 - -