<< Retour

41ème Rencontre de Farandoles

lundi 28 mars 2011, par Jackie, Martine


Journée bien sympathique, placée sous le signe de la convivialité qu’a été la 41ème Rencontre de Farandoles à Aramon.

Un jury, composé de Mesdames Annie Astier (Secrétaire de l’association gardoise des groupes de Maintenance et de Tradition), Jacqueline Chaudet, Hélène Marquez-Ducros, demoiselle d’honneur de la XIIIe Reine d’Arles Annick Ripert, et de Monsieur Clément Trouche a été chargé de noter tout au long de la journée, le costume contemporain du pays d’Arles.

Dans l’ensemble, les groupes concernés ont respecté le règlement même si certains détails ont été remarqués comme la montre au poignet, des épingles de dos inexistantes ou une jupe de cretonne « mouche ».

Aprés un défilé à travers les rues du village, un rassemblement a été organisé pour le effectuer le tirage au sort de l’ordre de passage des groupes dans chaque catégorie, finalisé par un apéritif et un repas tiré du sac.

14h30 était l’horaire de l’ouverture du concours par la Catégorie C. Les tout-jeunes piétinent d’impatience et de stress ainsi que les spectateurs.
C’est la Ricouleto de Cabannes qui présente en 1er sa farandole. Là, plus un bruit dans le gymnase pourtant bien rempli, la tension est à son comble et seuls les galoubets et les tambourins rythmeront les pas.
Les 16 farandoles vont se succéder, entrecoupées à chaque catégorie, de danses d’animations . Le jury composé d’Anne Gardiol, Catherine Tavernier, Sébastien Marty-Dessus, Séverine Mallet, Valérie Gleize et Caroline Minet, maitres de danse va présenter à tour de rôle sa note à la fin de chaque performance. Cette méthode n’est pas pour garder au calme un public, pas toujours d’accord avec le résultat annoncé. La note de présentation du costume annoncée par Annie Astier, y compris de farandoleurs, pourtant très bonne, n’a rien fait pour apaiser ; ce qui nous a bien fait rire en passant.

Chaque catégorie a démontré la diversité des pas imposés et de ses difficultés, allant du pas français parfaitement exécuté en passant par les entrechats, les ailes de pigeon, les brisés et sans oublier les berceaux placés dans des chorégraphies et des créations plus époustouflantes les unes que les autres.

En fin d’aprés-midi, les coupes et médailles ont été remises aux participants.

Deux challenges ont été remis. Le premier en hommage à « Mireille Monsinjon » grand professeur de danses ayant formé des jeunes pendant plus de 35 ans, a été attribué « au temps du Costume de Nimes » pour l’équipe du Gard ayant obtenu la meilleure moyenne dans la catégorie A.
Le second challenge en hommage à « Daniel Audry » également grand professeur de danses formant des générations de danseurs sur Aix, a été remis au "Gai Farandoulaire" de Marseille Chartreux pour l’équipe extérieure au Gard ayant obtenu la meilleur moyenne dans la catégorie A.

Bravo aux organisateurs pour leur accueil et aux farandoleurs pour leur courage et leur amour à maintenir cette manifestation.

Jacqueline Chaudet et Martine Bernard


Portfolio
DSC_8402 DSC_8404 DSC_8414 DSC_8421 DSC_8424 DSC_8427 DSC_8431 DSC_8432 DSC_8450 DSC_8452 DSC_8454 DSC_8457 DSC_8461 DSC_8464 DSC_8470 DSC_8472 DSC_8477 DSC_8488 DSC_8493 DSC_8496 DSC_8505 DSC_8507 DSC_8511 img136

1 Message
  • 41ème Rencontre de Farandoles 30 mars 2011 08:40, par Isabelle

    Bonjour, Daniel Audry était un grand "professeur" Marseillais et non Aixois, à ma connaissance et ce au sein du Roudelet Félibren de Chateau-Gombert.

Dans la même rubrique
Mots-clés
Rubriques
SPIP - iTwX Mobile © 2012 - -