Archives mois de juillet 2015

  • Jeunesse de la Fête du costume

    6 juillet 2015, par Magali Blanc

    Lors de la fête du costume nous mettons souvent les "grands à l’honneur". Mais cela est sans compter sur la présence de la jeunesse. Du berceau à l’adolescence l’éclatante jeunesse des participants est le terreau dans lequel la tradition dessine ses racines. Car si nos enfants ne participent pas, la transmission ne se fait pas. Alors voici, pour rendre hommage à tous ces jeunes, qui comme nous, ont attendu, ont eu chaud et soif mais qui comme nous, pour rien au monde n’auraient manqué ce grand (...)

  • Fête du costume 2015

    6 juillet 2015, par Eric Blanc, Magali Blanc

    Une chaude journée d’été 2015... Trop chaud pour sortir... Si ces dames ont pris la peine de se coiffer pour cette fête du costume marquant la deuxième année du règne, les badauds et touristes ont reculé devant ce début de canicule. Il faut dire que le théâtre antique peut se révéler écrasant lorsqu’il fait près de 40° à l’ombre... Mais bon... De toutes façons, il n’y a pas d’ombre... Cela n’a pas empêché les formations de parader dans leurs grands costumes pour l’occasion, jusqu’à nous offrir une danse en (...)

  • Course de Satin 2015

    4 juillet 2015, par Pierre Madec

    En Arles , c’est en 1529 que fut disputée la 1ère course de Satin, compétition équestre de vitesse en monte "a cru"sur cheval camargue. Le lauréat était récompensé d’une écharpe de satin verte brodée d’or. C’est par esprit de compétition mais aussi par jeu que les hommes aiment s’affronter et démontrer leur bravoure dans ces courses de chevaux. Nous avons tous en mémoire la célèbre scène de course de chars du film Ben Hur. De nos jours l’une des plus célèbre " Il Palio di Siena" voit s’affronter les cavaliers (...)

  • Pegoulado 2015

    4 juillet 2015, par Eric Blanc

    Soixante cinq ans cette année, la pegoulado se porte comme un charme. L’anniversaire a été célébré avec l’ensemble des groupes d’Arles, comme il se doit et des visiteurs venus de Bielorussie et d’Inde. Cette manivestation a toujours une saveur particulière, héritière des fêtes d’autrefois, lorsque les célébrations terminées les corporations rentraient à la maison, à la lueur de leur pego. Il reste aujourd’hui un défilé et une parade dans les arènes fort prisées autant du public que des participants. Cette (...)

©Eric Blanc, 2013
| Contact | Les nouveautés | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0