Archives mois de février 2009

  • A la Découverte de la Crau

    25 février 2009, par Marjorie

    E dins lou pargue recampaire, I’avié li pastre de soun paire Qu’anavon deja móuse ; e d’ùni, ‘mé la man Tenènt li fedo pèr lou mourre, Inmoubile davans li fourre, Fasien teta lis agnèu bourre. E de-longo entendias quauco fedo bramant… D’autre couchavon li mantero Vers lou móusèire ; à la sourniero, Asseta su’no pèiro, e mut coume la niue, Di pousso gounflo aquest tiravo Lou bon la caud : lou la ‘spiravo A long raiòu, e s’aubouravo Dins li bord escumous dóu cibre, à visto d’iue. Li chin èron coucha, (...)

  • Thomas Pallegoix, Maréchal Ferrant

    23 février 2009, par Eric Blanc, Magali Blanc

    Le maréchal ferrant martèle le fer, courbé sur son enclume. Il modèle patiemment un bout de métal pour lui donner la forme du sabot qu’il va protéger. Il fait le fer au pied. Quelquefois, par chez nous, il pleut... Ces jours là, le maréchal ferrand continue à frapper, marteler, chauffer et recommencer. Il est un maître de forges, sait traiter le fer avec noblesse et respect. Dans ses mains, il se forme, se plie à la volonté de l’artiste pour devenir autre. Thomas Pallegoix crée des sculptures, des (...)

  • Journée de la Maintenance

    23 février 2009, par Eric Blanc

    Les Saintes Maries de la Mer s’éveillent doucement. Aujourd’hui, le réveil se fait aux accents des sabots des chevaux qui martèlent la route. Les trois bannières de la Nacioun Gardiano, de la Confrérie des Gardians et de l’Association des Gardians professionnels claquent dans le mistral de cette journée d’hiver pour rendre un hommage appuyé à l’enfant du pays, Armand Espelly. Né aux Saintes il y a 80 printemps, de parents eux-même nés dans cette capitale de la Camargue, comme s’est plu à le rappeler Mr (...)

  • Palmarès 2009 du Festival du Film taurin et Camarguais de Saint Génies de Malgoirès

    23 février 2009, par Eric Blanc, Magali Blanc, Pierre Madec

    Saint Genies de Malgoirès a vibré tout le week end au son de la bouvine. Même en hiver, l’Afécioun est bien vivante, et le public a une nouvelle fois plébiscité ce festival. Trois jours de programmation entre manifestations de rues, expositions, concours photos et projections de films. Trois jours tous les ans depuis 1997, et un festival qui a trouvé son rythme de croisière. La mécanique est bien huilée, et St Génies est devenu un rendez-vous incontournable, une exception au coeur de l’hiver : Le (...)

  • Des Fils et des Arlésiennes

    19 février 2009

    Nom de la formation : DES FILS ET DES ARLESIENNES Ville : GENERAC Code postal : 30510 Présentation Cette association a pour but la culture, l’aide et le soutien à la recherche sur le costume du pays d’arles sous toutes ses formes. Elle se veut un laboratoire et un conservatoire du patrimoine culturel vestimentaire. Elle a reçu le soutien de personnalités et de mécènes dont les buts sont les mêmes que les nôtres : préservation de la culture et des tissus. Effectifs : A ce jour une vingtaine de (...)

  • Le Secret de Fontaine de Vaucluse

    9 février 2009, par Eric Blanc, Magali Blanc

    A une heure d’un pic de crue du Rhône à 6500 m3/s , Fontaine de Vaucluse est en "hautes eaux". Le mugissement du torrent témoigne de la puissance de la Sorgue, qui vient caresser dangereusement le tablier des ponts. Mistral joue avec cette fontaine dont le mystère de l’origine traverse les âges, il décrit ainsi son origine magique : "Parti pour faire danser les filles de l’Isle sur Sorgue, le vieux ménétrier Basile s’endormit à l’ombre un chaud jour, sur le chemin de Vaucluse. Apparut une nymphe (...)

  • Ouverture de l’année Mireio en Arles

    2 février 2009, par Eric Blanc, Magali Blanc, Pierre Madec

    Mirèio a vu le jour de la Chandeleur, le 2 février 1859, un symbole dans la présentation d’un enfant, d’une jeune fille de Provence dont le destin tragique va sonner le renouveau d’une langue et d’un peuple. Cela fait donc 150 ans aujourd’hui. Cent cinquante ans, un prix nobel, les éloges de Lamartine, des traductions dans plus de 30 langues, une adaptation pour l’opéra et d’autres pour le cinema. Et vous ? l’avez vous lu, l’avez vous relu ? Cette question ne sera pas posée ce dimanche dans la salle (...)

  • Découpeuse de velours au Sabre

    1er février 2009, par Eric Blanc, Magali Blanc

    Le Sabre est un accessoire qui à la forme d’un scalpel. Il mesure 25 cm de long, pour 12mm de large. Son extrémité est mieux affutée qu’un rasoir, et ... Il n’y a plus guère que Mme Faure à savoir le manier. Le Ruban d’Arlésienne ne tient qu’à un fil. Ce fil, c’est Mme Faure, la dernière découpeuse de velours au Sabre. Le ruban est extraordinaire de texture, de reflets ; deux caractéristiques qui s’acquièrent en coupant un a un les fils de soie des motifs. La trame a été tissée, et au dessus de celle ci, (...)

  • Un ruban pour la Reine

    1er février 2009, par Eric Blanc, Magali Blanc

    A l’occasion du commencement de l’année Mirèio, le Festiv’Arles a préparé une surprise à sa reine. Une surprise de taille rendue possible grâce à une chaîne de personnes. Mme Castanet pour commencer. Elle a rencontré Mr Alain Vivier-Merle, tisserand, le dernier tisserand à faire perdurer aujourd’hui la technique de la fabrication des rubans d’Arlésiennes. De cette rencontre est née l’idée de faire fabriquer un ruban spécial, le ruban d’une reine, la Reine d’Arles. L’idée posée, il fallait imaginer un motif. (...)

©Eric Blanc, 2013
| Contact | Les nouveautés | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0