Archives mois de septembre 2005

  • L’atelier d’Arlésienne d’Eyguières

    28 septembre 2005, par Magali Blanc

    C’est un atelier de maintenance du costume d’Arlésienne. Les animatrices sont Eliane et Jocelyne. L’atelier est convivial et les réunions ont lieu une fois par mois à la salle des brigadiers à Eyguières. Pour cette année il a été décidé d’orienter l’atelier vers les costumes des champs et des métiers. Chacune des participantes de l’atelier va pouvoir choisir un costume et le réaliser avec les conseils avisés d’Eliane et Jocelyne. Notre terroir est riche, il nous offre la possibilité de mettre en avant la (...)

  • le farci

    26 septembre 2005, par Magali Blanc

    Cela se mange aussi bien l’été que l’hiver, tiède ou bien chaud Pour mon farci je prends : des courgettes des tomates des pommes de terre des poivrons rouges de gros champignons de Paris de gros oignons Pour la farce, cela dépend des jours... En règle générale je prend du boeuf haché, du riz, de l’ail, des oignons, et du persil. Je rajoute parfois du jambon ou du porc haché. Je lie ma farce avec des oeufs. Tout d’abord je creuse mes légumes et je les fais frire à tour de rôle. Je fais (...)

  • les tellines

    26 septembre 2005, par Magali Blanc

    lorsque j’étais enfant ma mère achetait sur le marché le mercredi des tellines. Ensuite elle les mettait à dégorger le sable toute l’après-midi dans un saladier. Mon jeu favori c’était de les faire se refermer dès qu’elles ouvraient leurs coquilles. De nos jours elles sont vendues prêtes à l’emploi. Voici comment nous les mangeons. Dans une sartan [1] dans laquelle je fais fondre un morceau de beurre et je rajoute une goutte d’huile. Puis dans le beurre fondu je fais revenir de l’ail et du persil (...)

  • le costume de cérémonie en gansée

    19 septembre 2005, par Magali Blanc

    Costume d’une rare élégance qui est réservé exclusivement aux jeunes filles. Le costume de cérémonie ou en gansée est porté lors d’évènement exceptionnel comme les mariages, l’intronisation de la Reine, la fete du costume etc.. Le ruban est remplacé par les ganses. Le fichu cède sa place à la pèlerine. C’est une pure merveille, un chef d’oeuvre.

  • le costume habillé

    19 septembre 2005, par Magali Blanc

    Le costume se fait soyeux, précieux, riche. L’èso et la jupe sont en soie. Lorsque c’est de même couleur, on emploie alors le terme de robe montante et la jupe doit être de forme biaisée. Sinon l’èso est noire et l’on emploie la jupe ronde. La guimpe et le plastron sont en dentelles fines tuyautées ou montées à plat, le fichu est brodé, riche dentelle, le ruban est en couleur, vierginen pour les jeunes filles. Les femmes peuvent porter la pèlerine noire. Ce costume est splendide. Ces photos vont vous (...)

  • le costume endimanché

    17 septembre 2005, par Magali Blanc

    Quand elles recevaient, le dimanche ou lors de petites fêtes, les femmes soignaient leurs apparences. Et c’est au niveau de la chapelle que l’on note les différences. On rajoute la guimpe et le fichu de dessous. Le devant d’estomac est finement travaillé ou porte de la petite dentelle. Le fichu a une broderie, une dentelle, un galon. Le tablier disparait. La jupe est ronde. On reste dans un costume en coton mais qui est tellement gracieux que l’on aurait tort de ne pas le porter Le "Velout" est (...)

  • le costume quotidien

    17 septembre 2005, par Magali Blanc

    Ce costume était portait quotidiennement par les citadines ou villageoises. Il est simple, car les femmes tenaient leurs ménages avec. Elles rajoutaient même un tablier qu’elles ôtaient lorsqu’elles sortaient. La jupe est en cotonnade simple, le fichu quand à lui est généralement assortit à la jupe ronde ou bien il est blanc l’été. L’èso est toujours noire. Le fichu de dessous ainsi que la guimpe ne sont pas toujours mis. Le devant d’estomac est en harmonie avec l’ensemble, peu de fioriture. Pour la (...)

  • le fichu de dessous

    15 septembre 2005, par Magali Blanc

    C’est l’une des plus simples pièces du costume. Le fichu de dessous est l’une des pièces qui fait toute la différence entre les styles du costume en ruban. Son choix est primordial. Pour un costume en ruban bleu marine(costume simple) le fichu est en cotonnade, mousseline blanc. Pour un costume habillé avec un ruban en couleur l’on met du tulle de coton(tarlatane) blanc ou beige tout dépend de l’ensemble de la chapelle. Le fichu de dessous à la même dimension qu’un fichu. Il maintient et met en (...)

  • le bistournage

    13 septembre 2005, par Magali Blanc

    Les manadiers castrent les taureaux jeunes. Le manadier choisit l’étalon qui accomplira son devoir de reproduction de l’élevage puis pour les autres males qui non castrés sont difficilement gérables au sein d’un élevage, subissent la castration. Car les entiers sont agressifs, combatifs, cela occasionnent des blessures parfois mortelles parmis le cheptel. De plus, les entiers peuvent être également menaçants envers les gardians. Les taureaux castrés sont plus aptent à la course camarguaise que les (...)

  • la ferrade

    13 septembre 2005, par Magali Blanc

    Chaque année, dans les manades de Provence et Languedoc, on lieu les naissances des petits veaux. Le manadier doit tenir à jours le nombre de têtes qui constitue son cheptel. Pour cela une méthode est appliqué : le marquage au fer. http://www.ffcc.info/article510.html Les anoubles (bête d’un an) sont marquées au fer sur le coté gauche. Le premier chiffre correspond à l’année de naissance, puis est apposé un n° d’ordre. Donc un anouble de 2004 et qui est le vingt cinquième aura comme n°425. Ensuite sur la (...)

  • MON MAS

    11 septembre 2005, par Magali Blanc

    Ce poème fait appel à ses souvenirs d’enfance pour l’atmosphère générale et par nos mas camarguais pour le lieu. Je me souviens, enfant, image un peu lointaine Du vieux Mas provençal parmi le grand domaine Une draille y menait, bande étroite de terre Trouée parmi les joncs, toute creusée d’ornières. Le soleil se levant accrochait des rayons A ses tuiles moussues aux reflets vermillons Les arbres l’entouraient, faisant une couronne Dont c’était le joyau, c’était notre royaume. Mes parents y vivaient, (...)

  • être de biscanti

    3 septembre 2005, par Magali Blanc

    Mes parents me disaient souvent pendant mon adolescence : Tiens toi droite sinon, tu vas devenir toute biscanti C’est à dire être toute tordue, et même avoir une scoliose.

  • le temps se mascare

    3 septembre 2005, par Magali Blanc

    Mon père disait souvent quand soufflait le vent du sud qui apportait les nuages : hé bé aujourd’hui le temps se mascare

©Eric Blanc, 2013
| Contact | Les nouveautés | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0