Archives mois de août 2005

  • la maitresse d’école

    26 août 2005, par Magali Blanc

    Mon papé ardéchois nous a raconté cette histoire qui est arrivée à sa cousine il y a bien longtemps. Une jeune institutrice descend de la diligence qui relie Aubenas au Puy en Velay. Nous sommes en 1880 sur le plateau ardéchois. L’automne pare la nature de milles couleurs, des journées encore chaudes nous feraient croire que l’été est toujours là. Cette jeune femme vient prendre en charge l’école communale d’un petit village de montagne. La vie est dure sur le plateau. Les paysans triment sur leurs (...)

  • Guy Ferrer

    24 août 2005, par Eric Blanc, Magali Blanc

    Le ruban... Pièce maitresse du costume d’Arlésienne, il constitue cette marque distinctive sur laquelle tous se retournent. Son choix va guider le choix du reste du costume. Choix des étoffes, avant même le choix des couleurs, choix du fichu (couleur, broderies)... Tout dépend du ruban. La raison en est simple. Il en existe peu. Certains sont hérités d’hier, toujours de leur couleur d’origine ou teintés en bleu, suite à un deuil ou même pour répondre à un effet de mode du début du siècle. Les (...)

  • Nicole Niel

    24 août 2005, par Eric Blanc

    L’art du costume d’Arles... Il s’agit bien là d’un art. L’arlésienne est belle, sa tenue confine à la perfection, du plissage du fichu jusqu’à la courbe majestueuse du guidon, tout son être est une page de poésie. La beauté de ce costume tient autant au choix des étoffes qu’au frêle équilibre de l’ensemble. Obeissant à des règles muettes, l’agencement des différentes pièces peut tout autant transcender une silhouette quelconque que détruire une Vénus. Dans une première partie, l’auteur décrit mathématiquement (...)

  • Danielle Raspini

    24 août 2005, par Magali Blanc

    L’art est difficile mais lorsque l’on voit le résultat des peintures nous ne pouvons qu’admirer. Danielle Raspini est sous le charme de la beauté Arlésienne. Mais le plus extraordinaire c’est que ses peintures sont plus vraies que nature. C’est fabuleux. Il y a un sens du détail extraordinaire dans les plis des fichus, les dentelles, les rubans. Plus encore, chaque tissu restitue la lumière selon sa nature, sa texture. Velours et soies se côtoient ainsi d’une toile à l’autre. Chaque toile, chaque (...)

  • La fête du Costume

    24 août 2005, par Magali Blanc

    Le premier dimanche de Juillet, ce déroule en Arles la plus soyeuse des fêtes. La Fête du Costume Ce jour-là nous ne savons plus où donner du regard. Les Arlésienne sortent les costumes de cérémonie et de grande cérémonie. Les anciennes Reines sont plus belles que jamais et les groupes réalisent des prouesses dans les reconstitutions de costume. Le défilé jusqu’au théâtre antique est splendide. C’est un festival des couleurs et matières. Cette année nous assistons à la passation de pouvoir entre Melle (...)

  • Arlésiennes

    23 août 2005, par Magali Blanc

    Nos femmes et jeunes filles sont belles parées ainsi de leurs plus beaux atours Quel costume peut prétendre égaler autant de magnificence. Notre pays d’Arles possède un trésor : Le Costume. Contemplez.

  • Reines et demoiselles d’honneur

    22 août 2005, par Magali Blanc

    Notre pays d’Arles est un royaume et l’Arlésienne sa reine L’art du costume d’Arles, c’est la quintessence du costume. Un seul mot : Admirez

  • Le costume en ruban bleu marine

    22 août 2005, par Magali Blanc

    Le velour est le symbole du pays d’Arles Porté par une chatouno, il devient gai et offre au regard du passant la fraicheur de la jouvenço. Pour une arlésienne il est la sagesse et le savoir qui se transmettent de génération en génération. Voir la galerie

  • la guimpe

    17 août 2005, par Magali Blanc

    Cette pièce du costume met en valeur la courbe du cou. Elle fini la chapelle. Pour le costume quotidien, la guimpe est blanche et s’harmonise avec le costume qui est quotidien, donc simple dans son ensemble avec une broderie discrète. Dans le costume habillé ou de cérémonie, la dentelle est fine, travaillée, tuyautée. Elle se fait également dans les nuances de beige et sera donc assortie à un plastron dans la même teinte, de même dentelle. La guimpe suit l’évolution du (...)

  • Les costumes en cravate

    16 août 2005, par Magali Blanc

    Ces costumes sont portés par toutes les tranches d’âge depuis 8-9 ans jusqu’à la mamé. Voici quelques photos, qui vont vous faire apprécier le costume en cravate. Afficher les Photos

©Eric Blanc, 2013
| Contact | Les nouveautés | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0