Archives mois de avril 2005

  • plissage du fichu d’arlesienne

    26 avril 2005, par Magali Blanc

    Le plissage du fichu est une opération minutieuse. On ne peut pas concevoir de poser un fichu mal plissé. Lysianne vous montre l’art du plissage du fichu.

  • vetir le costume en ruban

    26 avril 2005, par Magali Blanc

    Les étapes de l’habillage d’une Arlésienne. Préparer à l’avance sur un lit, un fauteuil, dans un lieu propre les différentes pièces de votre costume. Vous revêtez les bas, le ou les jupons. Puis l’èso et la jupe. Vous ajuster le devant d’estomac. Vous positionner la guimpe, ensuite vient le fichu de dessous et à la fin on pose le fichu. La chapelle, c’est à dire, devant d’estomac, guimpe, fichu de dessous et le fichu est fixé grâce à des épingles. Messieurs prenez gardent, car si vous frôlez une belle (...)

  • plissage du fichu de dessous

    24 avril 2005, par Magali Blanc

    Voici les photos qui vous montrent le plissage du fichu de dessous, réalisé par Lysianne. /

  • la coiffure en ruban

    24 avril 2005, par Magali Blanc

    Voici comment les femmes du pays d’Arles se coiffent en arlésienne. Lysianne a gentiment accepté de nous servir de modèle et avec l’aide précieuse de sa mère nous a permis de vous présenter cette série de photos. Merci à toutes les deux. Tout d’abord, nous préparons les accessoires qui sont : le carton le peigne les lacets la barette les crochets à cheveux la laque le dessus de coiffe Le Ruban En premier, il faut déparer la chevelure en deux, en faisant attention que la ligne soit (...)

  • Li festo vierginenco

    21 avril 2005, par Magali Blanc

    Cela dure depuis 100 ans, c’est un hommage à la jeunesse, à la beauté, à la fierté de porter le costume. Et cela va durée 100 ans encore Li festo vierginenco ont été crée par Frédéric Mistral le 17 mai 1903.au Museon Arlaten et le nombre des participantes était de 28 jeunes filles d’Arles, car il s’était aperçu, que de moins en moins de femmes et jeunes filles portaient le costume. Pour redonner le goût et l’envie de le porter, l’idée de remettre un diplôme, fut géniale. Le 4 avril 1904 il y eut 350 chato. (...)

  • romarin

    8 avril 2005, par Magali Blanc

    Lotion peau grasse : faire une infusion avec 25g de fleurs pour un litre d’eau bouillante et laisser infuser 10mn puis filtrer. Appliquer en lotion sur le visage. Pour les oedèmes : faire une décoction avec 30g de feuilles pour 2l d’eau froide et 2c de gros sel. Faire bouillir 10mn, ensuite filtrer. A utiliser en bain de jambes

  • masque pour le visage

    8 avril 2005, par Magali Blanc

    mélanger 25 cl d’huile d’olive et 100 gouttes d’huile essentielle de lavande et faire des compresses sur les boutons.

  • bouton de fiévre

    8 avril 2005, par Magali Blanc

    Pour faire disparaître un bouton de fièvre,vous mélangez du jus de citron et de l’eau à parts égales et ensuite appliquer avec un coton. Vous pouvez aussi, dés que vous ressentez les premiers signes de l’apparition d’un bouton, de frotter une gousse d’ail sur l’endroit qui picote. Cela devrait éviter que surgisse le bouton

  • Les loups

    7 avril 2005, par Magali Blanc

    Cette histoire est vraie, elle prend sa source dans les années 1880, en ardèche. A cette époque là les loups étaient encore présents en liberté. Je me revois, enfant, entrain d’écouter le pépé me raconter la vie d’autrefois. Et pour moi s’ouvrait alors un autre monde... Chaque après-midi, le pépé gardait les chèvres. Vers les 5h il rentrait à la ferme. Les chèvres se ruaient sur l’abreuvoir et nous les enfants, nous nous battions pour actionner la vielle pompe à eau. Moi j’étais la plus petite du groupe et (...)

  • L’apéritif

    5 avril 2005, par Magali Blanc

    A que de souvenirs, je revois mon grand-oncle, le vrai Marseillais, avec sa casquette marseillaise sur la tête, assis sous la tonnelle qui nous acceuillait à bras ouverts avec, sur la table en fer, l’apéro qui nous attendait. Pour un bon apéritif, bien de chez nous, on met sur table : des radis servis avec du beurre et du sel dans une coupelle des cébettes des olives noires aux herbes les olives cassées des filets d’anchois des panisses des fèves et ensuite la boisson provençale (...)

  • etre patso-fatsoulo

    5 avril 2005, par Magali Blanc

    Cette expression est employée dans la région marseillaise. Elle s’emploie pour désigner une personne bête, idiote, niaise. Mais, ma parole, il est patso-fatsoulo celui-la. Ca veut tout dire.

  • on bache

    5 avril 2005, par Magali Blanc

    Les jours de grand Mistral, il faut se couvrir car le vent vous transperce. Dans ce cas on dit : Oh fan, vu comme il souffle, moi je bâche. Il faut dire que chez nous, la sensation de froid est renforcée, car notre Mistral, le maître de Provence est redoutable lors de ses tempêtes.

©Eric Blanc, 2013
| Contact | Les nouveautés | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0