Accueil du site > us et coutumes > fêtes Calendale

fêtes Calendale

Dernier ajout : 16 décembre 2013.

En Provence les fêtes de Noël commencent à partir du 4 décembre et se terminent le 2 février. C’est la période Calendale.

Tout commence donc avec les blés de la Sainte Barbe. Puis on prépare la crèche. Le 23 et 24 on capture la pétouze et les bergers préparent le pastrage qui a lieu le 24 au soir. La maîtresse de maison a à sa charge la préparation du gros souper, les 13 desserts et le repas de Noël. L’ancien s’occupe du cacho-fio. On prépare ensuite le jour de l’an, puis à partir du 6 janvier on met les rois mages dans la crèche et on tire les rois avec nos fameux et délicieux gâteaux. Et tous ce termine le 2 février pour la chandeleur avec les crêpes et les navettes. On démonte la crèche.

  • Veillée calendale à Port Saint Louis

    16 décembre 2013, par Eric Blanc

    Ce samedi 14 décembre, l’association Protection des traditions locales conviait les port-saint-louisiens à une soirée dans l’esprit de noël. La veillée calendale est un des temps forts de ce temps de Noël. Elle ne suit pas de rêgles précises, elle est plutôt l’occasion de se retrouver, en famille et entre amis autour d’un repas, d’un dessert et d’y partager histoires, danses, chants... A PSL, Eliette Ingenito la présidente a invité le groupe de Gémenos "La Poulido de Gemo" pour animer une soirée autour (...)

    15
  • Le jour de Noel

    8 novembre 2004, par Magali Blanc

    Ce jour-là, on déguste les plats qui mijotent depuis 2 ou 3 jours pour certains. Les enfants ont découvert leurs cadeaux. Tout le monde est heureux. Le 25, on mange le repas de Noël. Là, les plats sont riches et variés. Les cuisinières se surpassent. Au milieu du repas, les hommes desserrent les ceintures et les femmes sont ravies de voir leur repas apprécié. Au menu ce jour-là : Pieds et paquets, avec des pommes de terre Oie rôtie, avec ses légumes Dinde farcie Civet de lièvre Daube (...)

  • Le gros souper

    8 novembre 2004, par Magali Blanc

    On fait le gros souper avant d’aller à la messe de minuit. Dans certaine famille, c’est après la messe que l’on passe à table. Il est composé de plats maigres, avec comme ingrédient de base le poisson. C’est un repas qui se doit doit d’être maigre. Il faut dresser la table et elle doit être belle, avec trois nappes blanches qui rappelle trois évènements importants : la naissance la circoncision l’épiphanie Un chandelier a trois branches ou trois chandeliers pour la trinité : le père le fils (...)

  • Le Cacho-fiò

    8 novembre 2004, par Magali Blanc

    Cela symbolise la famille. Les anciennes générations qui transmettent et la nouvelle qui sera la continuité, l’avenir. Ce rituel permet de protéger les siens et d’assurer d’avoir une bonne année. Pour cette cérémonie, il faut le plus jeune et le plus vieux de la famille. Ils prennent ensemble une buche d’un arbre fruitier, qui doit être mort de façon naturelle, par la foudre ou le gel et qui doit brûler pendant trois jours et trois nuits. Ensemble, ils font trois fois le tour de la table en portant (...)

  • La Sainte Barbe

    8 novembre 2004, par Magali Blanc

    la Sainte Barbe est toujours bien vivante, parmi nos traditions. Il se vend des sachets de blé dans beaucoup de commerce. Pour rien au monde on n’oublie de planter lou blad. Avec l’espoir que la nature fera de même, on sème le 4 décembre, fête de la célèbre patronne, le blé de la Sainte Barbe. On prend trois soucoupes, on dépose, dans chacune d’elle une couche de coton sur le fond et l’on sème les grains de blé, mais aussi de lentilles. On imbibe le coton d’eau. On dispose la soucoupe dans un endroit (...)

  • Chargement en cours...
©Eric Blanc, 2013
| Contact | Les nouveautés | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0