Accueil du site > us et coutumes > les journées de tradition > Fanfonne Guillierme > XXIIIe Journée des traditions en Hommage à Fanfonne Guillierme

XXIIIe Journée des traditions en Hommage à Fanfonne Guillierme

Comme chaque année depuis le décès de Mademoiselle Fanfonne Guillierme, Aimargues organise une journée en son honneur.

L’événement traditionnel le premier dimanche du mois de Mars signe le début de la saison de bouvine d’une fort belle façon, mélange de fête, de tradition, de mémoire, de bouvine et de costume. Cette unité du peuple de Camargue est chaque année renouvelée avec plus de monde que l’année précédente, il faut prévoir que sous peu, les choses deviendront difficiles pour l’organisation.

En 2013, la place du parvis de la mairie n’a presque pu recevoir les plus de 150 cavaliers venus pour la bénédiction. L’église était encore pleine de pèlerins que la place ne pouvait plus accueillir personne. Extraordinaire instant de communion d’un peuple autour du souvenir de celle qui, avec une poignée de ses contemporains, a forgé la Camargue d’aujourd’hui.

Il est longuement question de cette implication dans les discours hommages rendus par Jean-Paul Franc, maire de la ville, Christian Espelly héritier de la manade d’Or et d’Azur, Astrid Giraud XXIe Reine d’Arles, Guy Chaptal Capitaine de la Nacioun Gardiano et Gabriel Brun Majourau du Felibrige.

Mr le Maire revient ainsi sur l’importance des fêtes dans la vie des villages. Au travers de l’évocation du projet de réduction des jours de fête votive par Mr le préfet, Mr Franc souligne la réaction des maires du Gard rappelant que "les Fêtes votives permettent de se retrouver dans la convivialité et la bonne humeur. Elle favorisent les échanges entre les locaux mais également avec les villages environnant et renouent le lien social." Il ajoute que "Réduire nos fêtes, ce serait réduire nos traditions, nos coutumes et les activités économiques qui en découlent". Il souligne enfin l’influence de Fanfonne Guillierme dans ces traditions de bouvine et assure de son soutien les habitants associations et éleveurs.

A sa suite, Christian Espelly fait parler "lou Biòu". Celui qui fait les hommes, qui fait la terre, qui fait ce que nous sommes aujourd’hui.

Les discours de nos représentants de la cuture que sont la Reine d’Arles, le Capitaine de la Nacioun Gardiano et le majourau du Felibrige saluent tous la demoiselle, insistant qui sur la légende, le respect, le souvenir... L’exercice est unique dans la saison, l’occasion pour ces acteurs de réaffirmer leur "fé dins la bouvino e la tradicioun".

Gageons qu’un jour la course camarguaise se fera elle aussi représenter lors de cette journée.

Voici une série de 6 vidéo de la matinée... Ecoutez ainsi les discours de nos représentants et regardez passer le défilé du matin...

lundi 4 mars 2013, par Eric Blanc

P.-S.

Un clic sur la ligne de texte sous la fenêtre video permet d’accéder aux différentes séquences.

En images

©Eric Blanc, 2013
| Contact | Les nouveautés | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0