Accueil du site > Art > L’année Mirèio > Mirèio et ses soeurs en Arles

Mirèio et ses soeurs en Arles

"Dins li piado de Mirèio" est la nouvelle exposition ouverte depuis hier au public dans la chapelle Sainte Anne en Arles.

Nous sommes toujours dans l’année Mirèio et les expositions et autres hommages au Maitre et à son poème en 12 chants continuent avec la même intensité.

La semaine dernière, se terminait à la médiathèque de Saint Gilles une exposition "Frédéric Mistral, un écrivain de son temps", qui avait débuté une semaine plus tôt par une conférence donnée par Philippe Reig, le fondateur de Tele Mistral.

Cette semaine la scène intemporelle se déplace... Elle est à Rognonas, entre les mains de la troupe Nouvelle Energie qui joue Mireio sur scène, et elle est en Arles.

La ville a confié au comité des fêtes et à la chambre de commerce le soin de concocter l’exposition présentée. Les alcôves sont occupées par une série de symboles issus de la culture locale. Un facteur de tambourin cotoie un vannier de Vallabrègues. L’alcove suivante est un intérieur meublé par la maison Mélanie. Le tisserand Vivier Merle a fait le déplacement depuis Roziers en Donzy, accompagné par Mme Faure la sabreuse des rubans. La Chambre de Commerce et le Comité des fêtes ont produit des affiches et programmes, les Reines d’Arles elle-même ont prété des objets qui leur sont chers, elles sont venues en nombre ce soir pour le vernissage. Un peu plus loin, enfin, le Museon a prêté des rubans...

IMG_0370Le décor est planté, il reste à structurer le coeur de la chapelle. La scénographe Agnès Courrault imagine le décor qui va recevoir les mannequins habillés par Mme Pascal. Magali Pascal collectionne depuis des années étoffes, tissus et pièces diverses. Elle aura mis du temps, mais elle a enfin pu réunir les pièces lui permettant de composer les costumes de Mirèio de cette période autour de 1850. Des costumes extraordinaires, non pas recomposés, mais recréés, issus de l’Histoire.

Mirèio part du mas des Falabreguiers et va aux Saintes.

Une exposition extraordinaire, une de plus ?
Non, une nouvelle exposition sur Mirèio.

Cette exposition a été ouverte en grandes pompes hier soir (samedi) en présence du Maire de la ville Hervé Schiavetti, du président du comité des fêtes Jean Jacques Jonin, de la représentante de la chambre de commerce et de nos ambassadrices de charme : Marine Rozière l’ambassadrice du Riz et Caroline Serre XXe Reine du pays d’Arles et ses six demoiselles d’Honneur.

L’exposition ne durera que deux petites semaines, c’est aussi court qu’intense. Faites le déplacement.

La semaine prochaine, c’est au tour de la bibliothèque de Molléges d’offrir leur tribut à cette année. Ils le feront au travers d’une exposition par le Regreu de photographies de Gabriel Clavel.

Pour l’heure, d’un événement à l’autre, le comité des fêtes et Mr le maire présentait aussi ce samedi dans la salle d’honneur de la Mairie le Calendrier de la Reine.
L’occasion d’un discours de Mr le Maire, louant ces sept jeunes filles et les remerciant pour leur engagement. A son tour, Jean-Jacques Jonin remercie les demoiselles, et leur cède la parole.

Un petit discours, arrivant à presque mi-mandat pour ce XXe regne.

Caroline prend le micro, et le passe à ses demoiselles d’honneur. Tour à tour Laure Novelli, Marion Pitras, Elodie Bretagne, Pauline Faget, Magali Nouveau et Anais Marquis s’adressent au parterre. Elles ne sont ni des potiches, ni des dauphines. Elles le disent fort et clair, elles ont été choisies pour incarner la culture du pays d’Arles. Elles le font avec grâce et charme certes, mais aussi avec leurs connaissances, et leur intelligence. Elles le démontrent ce soir, en lengo nostro ou en franchimand, avec le rire ou les larmes de l’émotion, avec une envie et une motivation indéfectibles, elles sont là.

Ce soir pourtant elles ne sont pas les ambassadrices, mais les stars de la soirée. Le calendrier présenté est le leur. Les photos sont de Gilles Martin Raget, qui a déjà signé l’essentiel des calendriers précédents.
Ce soir, Caroline et ses demoiselles d’honneur se sont livrées de bonne grâce à une séance de dédicaces plus que réussie.

Le calendrier est splendide, les filles sont splendides...

Pensez y...

dimanche 22 novembre 2009, par Magali Blanc

P.-S.

Les discours de la présentation du Calendrier sont à voir sur la WebTV Tradicioun

En images

IMG_0027 IMG_0039 IMG_0055 IMG_0067 IMG_0069 IMG_0191 IMG_0214 IMG_0240 IMG_0262 IMG_0345 IMG_0366 IMG_9875 IMG_9877 IMG_9896 IMG_9901 IMG_9916 IMG_9922 IMG_9945 IMG_9963 IMG_9977 IMG_9978
©Eric Blanc, 2013
| Contact | Les nouveautés | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0