Accueil du site > us et coutumes > les journées de tradition > La Maio

La Maio

Dernier ajout : 9 mai.

  • Eugénie 38e maio de Fourques

    9 mai, par Eric Blanc

    Les rires des enfants animent les rues de Fourques. Ce n’était plus arrivé depuis un moment. Pour autant, si les contraintes ont contrarié deux ans durant le gramd moment de l’association, elles ne l’ont pas arrêté. Durant le confinement, Chloé est devenue la première maio 2.0, apprenant son élection en visioconférence, comme l’a souligné Patricia, présidente du groupe. Chloé a ensuite accepté de prolonger son mandat d’un an, lui permettant ainsi de faire ces jolies rencontres que le confinement rendait (...)

    14
  • La Maio de Fourques 2007

    7 mai 2007, par Magali Blanc

    Ce dimanche 7 mai, Fourques était en fête. Tous les ans, L’escolo d’Argenço choisit parmi ses membres la fillette qui représentera ses membres tout au long de l’année. Cette fillette agée d’une dizaine d’années s’appelle la Maio. Cette coutume célèbre le renouveau du printemps, de la Nature, de la Fécondité, elle est aussi l’héritière d’un rite d’élection et de représentation des jeunes filles qui nous vient du Moyen Age, rite lui même descendant de la célébration de la déesse grecque éponyme : Maïa, allégorie (...)

  • fête de la maio

    9 mai 2006, par Magali Blanc

    L’escolo l’argenço fête sa maio. La maio 2006 est Maureen Bellone, sa demoiselle d’honneur Clara Zepios De bon matin, un rassemblement devant l’église du village de Fourques annonce une journée des plus joyeuse. Le ciel est lourd de nuages mais rien ne peut venir gacher la joie d’un tel évènement. Car c’est véritablement la plus jolie des fêtes qui va se dérouler ci-après en images. C’est la fête de l’innocence, du renouveau, de l’enfance. Rien n’est plus beau que la journée de la belle de (...)

  • fête de la maio

    19 avril 2006, par Magali Blanc

    L’Escolo d’Argenço, groupe de maintenance et de tradition du village de Fourques, dans le Gard, honore chaque premier dimanche de mai, et ceci depuis 1984, une petite fille, petite reine élue pour un an : la Maïo. Cette coutume, vivace au début du siècle puis tombée dans l’oubli, s’inscrit maintenant dans le calendrier des rendez-vous de la tradition. Un peu d’histoire Dans toutes les civilisations, au retour des beaux jours, les mythes liés au renouveau cyclique de la nature sont attestés. La (...)

  • Chargement en cours...
©Eric Blanc, 2013
| Contact | Les nouveautés | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0