Accueil du site > us et coutumes > les journées de tradition > Festo Vierginenco

Festo Vierginenco

Dernier ajout : 2 août.

  • 118e Festo Vierginenco

    2 août, par Eric Blanc

    Le rendez-vous est traditionnel le dernier dimanche de Juillet. La nacioun gardiano célèbre les chatouno qui prennent le ruban. La vie de l’arlésienne se décline en phases, l’enfant devient jeune fille et la jeune fille une femme. Les transitions de l’enfant à la femme sont signées par un changement de coiffre. La chatouneto quitte le bonnet pour la cravate, et la chatouno prend le ruban dans sa quinzième année. Cette année encore, 76 jeunes filles ont célébré ainsi ce rite de passage. Elles ne (...)

    8
  • 110e festo vierginenco

    29 juillet 2014, par Eric Blanc, Magali Blanc

    Dins si quinge an èro Mirèio Coustièro bluio de Font vièio E vous, colo baussenco, e vous Plano de Crau navès plus vist de tant poulido Mistral est parti il y a 100 ans, le Coumitat Vierginen est né il y a 110 ans... la festo vierginenco avait une tonalité particulière cette année. Soixante deux jeunes filles ont pris le ruban aux Saintes Maries de la Mer, perpétuant ainsi un rite séculaire, et renforçant le lien invisible qui lie toute arlésienne à ce village au bord de la Mer. Toute arlésienne (...)

  • 109e festo vierginenco

    30 juillet 2013, par Guy Nolet

    Ce matin du dernier dimanche de juillet n’incitait pas à sourire ou à se réjouir. La route entre Arles et Les Saintes-Maries était sombre : accumulation de nuages sombres au sud et un ciel de deuil du côté d’Aigues Mortes. Aux Saintes, un vent chaud était bienvenu car, dès 9 heures, la température flirtait autour de 30°. Mais une fois au pied de l’église fortifiée et le regard attiré par les jeunes filles qui « prenaient » le ruban, accompagnées de leur marraine, leurs parents ainsi que, souvent, leurs (...)

  • 108e Festo Vierginenco

    30 juillet 2012, par Eric Blanc, Magali Blanc

    Ce jour, 60 Jeunes Filles descendent aux Saintes Maries de la Mer afin de "prendre le ruban". Un jour à part dans la tradition du pays d’Arles, la festo vierginenco est une transition, celle qui marque le passage de la jeune fille à la jeune femme. Et ces jeunes filles ne s’y trompent pas. C’est un jour important. Très... Ce matin, elles sont trois chatouno de l’escolo d’Argenço de Fourques à prendre le ruban. Trois demoiselles fort bien connues tant elles ont représenté le groupe et son (...)

  • 107e festo Vierginenco en 2011

    6 août 2011, par Eric Blanc

    Traditionnellement, Les Saintes Maries de la Mer accueillent les vierginenco le dernier dimanche de Juillet. Inventée il y a un peu plus d’un siècle par le poète Frédéric Mistral, elle est toujours vécue de façon aussi intense par ces jeunes filles du XXIe siècle. En 1903, Mistral combat pour sa langue, sa culture et "son" costume. Avec les armes d’un poète, il imagine une cérémonie marquant ce passage de l’adolescence à l’âge adulte. Sur leurs 15 ans, les jeunes filles d’Arles abandonnent la coiffe en (...)

  • Festo vierginenco 2010

    26 juillet 2010, par Magali Blanc

    La festo vierginenco 2010 a permis à 48 jeunes filles du Pays d’Arles de prendre le ruban aux Saintes Maries de la Mer. L’émotion est toujours immense ce jour là, plus d’un siècle après l’invention de cette fête par Frédéric Mistral. Prendre le ruban est toujours un acte de foi, fait en compagnie d’une marraine dont le rôle de guide est primordial. Elles étaient nombreuses les années précédentes, un peu moins cette année ce qui a permis à la nacioun de célébrer ces demoiselles de façon plus sereine, de (...)

  • Chargement en cours...
©Eric Blanc, 2013
| Contact | Les nouveautés | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0