Accueil du site > us et coutumes > Les fêtes d’Arles > Le XXe Règne > Exposition Li Rèino d’Arle

Exposition Li Rèino d’Arle

Du 29 Avril au 2 mai Reneissènço et Festiv’Arles proposent une exposition dans la Chapelle Saint Anne intitulée

Li Reino d’Arle

Cette exposition regroupe :
- Les Ateliers de Reneissènço
- Les poupées de Marie-Josée Bochot, Elisabeth Bouchiki et Mme Boumarie
- Présentation du livre sur les reines d’Arles par Michèle Gil et les meubles d’Olivier Melani
- Les Tableaux de Danielle Raspini
- Les ombrelles de Michèle
- Les rubans d’Arlésienne du Tisserand des Baux de Provence, Guy Ferrer
- Les costumes de la 19ème Reine d’Arles Nathalie Chay et de ses demoiselles d’honneur
- Festiv’Arles
- Présentation du livre Histoire du Costume d’Arles - Tomme III Le temps des crinolines par Magali Pascal
- Les peintures de Christiane Chamand Debenest
- "Dans le sillage d’une Reine" Les photos de Tradicioun
- Les bijoux du Passé Simple
- Les costumes des 18 reines précédentes
- Les photos de Pierre Madec
- Le collectif Provence et l’expo Sacrée Provence

JPEG - 72.1 ko

Toutes ces expositions valent à elles seules le plaisir d’un détour par cette chapelle Saint Anne, mais moins que le point d’orgue concocté par Elisabeth Ferriol et Clément Trouche, avec la complicité des XIX Reines d’Arles.

Le centre de la chapelle Saint Anne est occupée par une estrade, un chemin jalonné par les costumes des 18 Reines qui ont précédé Nathalie Chay dont le costume encadré par ceux de ses demoiselles d’honneur trône au fond de la chapelle.

JPEG - 58.1 ko

Dix-Huit costumes choisis avec soin par chaque Reine, pièce par pièce afin d’être le costume du coeur, celui qui, après le costume blanc de l’intronisation [1], représente le plus...

C’est un instant de magie, un petit bout de chaque règne qui est offert aux yeux du public. Il s’agit d’un costume porté maintes fois, ou une seule, pour de l’intronisation de la nouvelle reine... Une occasion pas toujours révélée, mais toujours pleine d’émotions. Un symbole fort quelquefois dévoilé au public, comme ce costume de Sabine Mistral, costume qu’elle n’a jamais porté, vous en lirez la raison sur place, qui vous fera dire : "c’est tout Sabine, ça..."

Un travail extraordinaire de ces deux metteurs en scène, qui ont aidé, mis en place, guidé, coordonné, corrigé, coiffé et tant encore ces 18 mannequins.

Les reines y ont mis un peu d’elle même également.

JPEG - 52.9 ko

Vous le savez peut être, chacune a ses gestes, sa façon de poser son ruban, son fichu...
On se connaît toujours mieux soi même. Pour que l’illusion soit parfaite, les têtes ont été coiffées selon l’habitude de chacune, les volumes de leurs bandeaux reprenant au plus fidèle la géométrie des modèles. Et les reines sont venues poser leur ruban et leur fichu....

Vous les reconnaitrez certainement.

Un grand et beau travail, qui mérite plus qu’un détour.

Les costumes vous y attendent jusqu’à Vendredi. Après, la magie de ces costumes disparaitra...

JPEG - 71.9 ko
mardi 29 avril 2008, par Magali Blanc

P.-S.

Chapelle Saint Anne sur la Place de la République, face qu cloître Saint Trophime

Notes

[1] réservés à la Reine d’Arles en titre, et à Angèle Vernet, première Reine d’Arles
©Eric Blanc, 2013
| Contact | Les nouveautés | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0